Arwen Marine
 
 
Accueil Les Nouvelles Nos Bateaux L'Entreprise Le Glossaire
Plan du site Recherche sur le site Nous ecrire
Nouvelles précédentes Trouver une page par date Pas de page plus récente
Images des activités en cours à l'atelier

21 septembre 2017

Cliquez pour une image plus grande.   Cliquez pour une image plus grande.   Cliquez pour une image plus grande.

Voici l'image qui terminait mes précédentes "nouvelles", pour la partie Clairoix : je terminaisla construction d'un Wood Duck Double pour Pierre-André et dans celle d'un Wood Duckling "de chantier" (pour tester et exposer).

 

Je suis ensuite passé au vernis sur les deux kayaks.

 

Petite expérience amusante : le Wood Duck Double peut contenir le Wood Duckling ! Oui, je suis d'accord que cela a peu d'usages pratiques... A moins que de jeunes parents veuillent pouvoir facilement transporter un petit kayak pour un enfant en plus du leur !

    Cliquez sur les photos pour les voir en grand    
Cliquez pour une image plus grande.   Cliquez pour une image plus grande.   Cliquez pour une image plus grande.

D'autant plus qu'il faudrait démonter au moins le dossier du siège avant pour faire place au Duckling.

 

Je teste sur le Wood Duck 12 cette "demie jupe cargo" qui est constituée d'un filet vide-poche abrité par une couverture en nylon enduit et tenue par un tendeur qui ceinture l'hiloire et deux arceaux pour la "tente" : pratique pour un appareil photo, une carte ou tout autre objet craignant les éclaboussures et que l'on souhaite garder à portée de main. L'obturation de la moitié avant de l'ouverture de cockpit n'est pas gênante car on elle fait 97 cm de long. Prix : 29.30 € TTC, pour le Wood Duck 10 et 12.

 

Indispensable : le bouchon d'hiloire en nylon enduit qui évite que votre Wood Duck 10 ou 12 se transforme en orgue quand vous le transportez sur les barres de toit. Prix : 30.30 € TTC, pour le Wood Duck 10 et 12. Molette de blocage pour le réglage de la tension du tendeur. Non montrée ici, la jupe (en nylon enduit de couleur noire également) qui coûte 54.70 € TTC. Permet d'éviter de se faire tremper la culotte par les gouttes qui tombent de la pagaie.

         
Cliquez pour une image plus grande.   Cliquez pour une image plus grande.   Cliquez pour une image plus grande.

Je peux aussi vous fournir l'une ou l'autre de ces deux pagaies en bois recouvert d'un très fin tissu de verre invisible. Voyez la page "Pagaies" pour plus d'informations.

 

J'ai chargé le Wood Duck 12 et le Wood Duckling pour les emmener en vacances en Bretagne, à voir dans la page des navigations estivales.

 

Je suis aussi allé participer à la Fête des Canots, à Rolle sur le lac Léman, superbe lac, belle fête, organisation très sympathique !

    Cliquez sur les photos pour les voir en grand    
Cliquez pour une image plus grande.   Cliquez pour une image plus grande.   Cliquez pour une image plus grande.

Et puis il a fallu se remettre un peu au travail et j'ai fabriqué une ébauche de mât pour le Silmaril que construisent actuellement Marc et Dominique à Arradon.

 

J'ai ensuite commencé la construction d'un Youyou qui sera livré "Barre en main" pour Marc.

 

Et je suis retourné pour trois jours dans le Golfe du Morbihan pour un dernier petit tour en eau salée début septembre. On a eu du vent, du soleil et de la pluie, et puis encore du vent !

         
Cliquez pour une image plus grande.   Cliquez pour une image plus grande.   Cliquez pour une image plus grande.

Et nous sommes passés voir le Silmaril N°4 en construction chez Marc et Dominique

 

Par demande populaire, j'ai mis en ligne une page montrant la fabrication d'une barre franche pour le Skerry. Ce type de barre est bien sûr adaptable à n'importe quel gouvernail de voilier léger.

 

Et je reprends la construction sur le Youyou. Ici, on voit que j'ai déjà cousu les virures 1 et 2 sur les trois cloisons.

    Cliquez sur les photos pour les voir en grand    
Cliquez pour une image plus grande.   Cliquez pour une image plus grande.   Cliquez pour une image plus grande.

J'ajoute les virures 3. Notez que j'ai ajouté un tasseau sur la cloison centrale afin de la rigidifier. En effet, elle est très largement ajourée et donc assez flexible.

 

Le trévire, c'est à dire le vrillage des virures, est violent (et toc, j'empoche la prime pour les mots commençant par "V") au brion, et j'attends d'avoir posé toutes les virures avant de m'attaquer à la couture de l'étrave.

 

Virures 4 en place !

         
Cliquez pour une image plus grande.   Cliquez pour une image plus grande.   Cliquez pour une image plus grande.

Je m'interromps encore pour aller faire un tour avec Guillaume dans les Hortillonnages à Amiens.

 

Et j'en profite pour annoncer que les dates du prochain Rassemblement Arwen Marine sont fixées : se sera les samedi 28 et dimanche 29 avril 2018, avec possibilité de commencer dès le vendredi 27 pour les impatients. Le lieu reste inchangé : Lac du Der-Chantecoq.

 

Mon frère Gilles m'a envoyé tout plein de belles photos de la construction d'un canot de 6.20 mètres qu'il est en train de terminer dans son chantier de Paimpol. Gardez un oeil sur les "nouvelles", je mettrai bientôt une page en ligne.

    Cliquez sur les photos pour les voir en grand    
Cliquez pour une image plus grande.   Cliquez pour une image plus grande.   Cliquez pour une image plus grande.

Jean-Claude nous envoie les deux images suivantes de la splendide Yole de Chester qu'il vient de terminer en Charente Maritime. C'est le 8e bateau qu'il construit, et le 3e de chez Arwen Marine (les deux premiers étaient un Wood Duck 12 et un Cavelier). Selon lui, la Yole de Chester a été le plus facile des huit !

 

Admirez le travail de marquetterie des pontages avant et arrière et la qualité du vernis de Jean-Claude !

 

Patrick nous envoie cette image du Skerry Raid (N°3 en France) qu'il construit dans la Drôme. Il prévoit de le terminer cet hiver afin de venir le lancer au Rassemblement Arwen Marine et participer au Championnat de France des Skerry Raid. Il écrit qu'il est ainsi certain d'être sur le podium (normal : 3 marches !) Attention Patrick, un 4e peut toujours être construit d'ici là...

         
Cliquez pour une image plus grande.   Cliquez pour une image plus grande.   Cliquez pour une image plus grande.

Fred nous envoie de Gironde les trois images suivantes du Skerry "La Mariette" qu'il a construit à partir des plans et en faisant quelques modifications d'aménagement et surtout de gréement, comme vous le voyez. Je vous montrais déjà des photos de construction de Fred dans la prédédente édition des "nouvelles" et on arrive aux choses sérieuses.

 

Frédéric a gréé deux voiles d'Optimist ; une petite voile "école" sur le mât de misaine et une voile "régate" sur le grand mât. En anglais, ce gréement est appelé "cat schooner" et en français je ne sais pas : cat-goélette ?

 

Toujours est-il que Frédéric est satisfait de son gréement, même s'il reste un peu de mise au point à faire. Il nous écrit :"La Mariette se comporte très bien avec ce gréement. Malgré la charge, (trois adultes à bord) elle est plus rapide que le misainier qui l'accompagnait et serre le vent de plus près. J'ai de petits problèmes d'ergonomie, le point de tire de la voile de misaine est très arrière, et ses écoutes sont longues et tortueuses, peu pratiques. De plus, je vois mal comment naviguer en solo avec ces deux voiles. Mais je finirai bien par trouver une solution."

    Cliquez sur les photos pour les voir en grand    
Cliquez pour une image plus grande.   Cliquez pour une image plus grande.   Cliquez pour une image plus grande.

Nous verrons sans doute au prochain Rassemblement Arwen Marine l'un ou l'autre des deux kayaks à voile visibles sur les deux photos suivantes, car Richard compte venir avec l'un d'eux. Ici c'est un canoë à voile Selway-Fisher 50/50 (superbe !)

 

Et ici, c'est un Wood Duck 12 Hybride doté d'un gréement, que je suis fort curieux de voir naviguer !

 

Voici un autre bateau que suis curieux de (re)voir. Je ne sais pas si vous vous rappelez que Jean-Claude avait acheté le Skerry construit par Francis (qui a ensuite construit son Valhalla). Jean-Claude m'envoie ces deux photos pour me montrer qu'il a ajouté une fargue fixe afin de rehausser le carreau et retarder le moment où le Skerry embarquerait à la gite.

         
Cliquez pour une image plus grande.   Cliquez pour une image plus grande.   Cliquez pour une image plus grande.

Je ne sais rien de plus car Jean-Claude n'a pas ajouté de commentaire avec ses photos.

 

Si la météo poursuit son embellie actuelle, peut-être pourrons-nous naviguer sans casser la glace, comme sur cette image, à "Terre et Der 2017", un nouveau rassemblement d'automne sur le lac du Der-Chantecoq, le week-end des 30 septembre et du 1er octobre. J'y serai avec une dizaine d'autres participants.
Ce rassemblement vise à faire découvrir le Lac du Der-Chantecoq en automne, avec un niveau déjà plus bas que pendant la belle saison (car on vide en grande partie le lac chaque année en vue des crues de fin d'hiver, afin qu'il remplisse sa fonction de protection contre les crues de la Marne et de la Seine).

 

C'est toujours les soldes chez Arwen Marine : je vends à prix réduit ce moteur Torqeedo Ultralight 403, qui me reste sur les bras car le client pour qui je l'avais acheté a changé d'idée. L'Ultralight 403 est conçu pour la propulsion des kayaks. Relevable et orientable, puissance 1 cv, autonomie jusqu'à 30 milles, batterie, chargeur, commande à distance avec ordinateur de bord (pour calculer en temps réel la distance restant dans la batterie), clé magnétique antivol, etc. Prix catalogue : 1599.00 € TTC, faites- moi une offre que je ne peux pas refuser (non, pas ce genre d'offres, ma femme n'est pas loin !)

    Cliquez sur les photos pour les voir en grand    
Nouvelles précédentes Trouver une page par date Pas de page plus récente

Tous ces superbes bateaux sont des kits de bateaux en bois à construire soi-même selon la technique du « cousu-collé », utilisant du contreplaqué, de la résine époxy et de la fibre de verre. Construire son bateau soi-même procure beaucoup de plaisir et une grande fierté. Démarrer à partir d’un kit vous facilite la tâche  : vous n’avez pas à vous soucier de trouver vous-même tous les éléments : contreplaqué, bois, résine époxy, tissu de verre, etc. Tout est "dans la boite", comme une maquette géante. Le fait que les pièces soient déjà découpées vous évite l’angoisse de l’erreur et une partie assez ingrate au début du projet. Vous hésitez à vous lancer seul : venez à notre atelier pour une "construction accompagnée". Si vous cherchez plutôt un bateau "tout fait", nous pouvons construire pour vous chacun de ces bateaux : demandez nous un devis pour votre bateau "barre en main" !

Haut de page Retour Glossaire
Copyright © Arwen Marine Emmanuel Conrath 2017 www.arwenmarine.com