Arwen Marine
 
Accueil Les Nouvelles Nos Bateaux L'Entreprise Le Glossaire
Plan du site Recherche sur le site Nous ecrire
Shearwater Sport
Shearwater Sport
Voir les prix
      • Kayak polyvalent et confortable qui n'est pas une baignoire impossible à bouger
      • maniable dans les vagues et facile à surfer
      • pas trop encombrant mais à l'allure distinctive des kayaks "Ouest Groënlandais"
      • à l'aise dans toutes les conditions, y compris les vagues
Voir les prix
Longueur hors-tout : 4.42 m, largeur maxi : 63.5 cm, poids : 18.6 kg, charge utile : 136.2 kg
Vous n'avez pas la place de le ranger : nous avons la réponse !

On ne peut pas tout avoir dans un seul kayak. Pour la vitesse, on veut qu'il soit long et étroit. Pour le confort, il doit être large et pourvu d'un grand cockpit. Pour la maniabilité, il faut qu'il soit court. Un compromis équilibré entre ces exigences contradictoires est la marque d'un plan réussi. Le Shearwater Sport dessiné par Eric Schade (frère de Nick Schade) est certainement l'une de ces belles réussites.

Depuis des années, les clients de Chesapeake Light Craft demandeaient un kayak qui s'insèrerait entre d'une part la série des Shearwater rapides et fins, et d'autre part la série des Wood Duck, confortables et spacieux. A notre grande surprise, c'est le Shearwater 14 qui avait le plus de succès dans cette série, car il a la rapidité et la finesse de la série, et sa courte longueur le rend plus manoeuvrable et plus facile que le long Shearwater 17. Mais le Shearwater 14 est une réduction du Shearwater 17, à peine épaissi pour lui donner de la stabilité, et il est destiné aux petits gabarits (moins de 70 kg), ce qui le rend inutilisable pour un grand nombre d'entre nous.

 

Shearwater Sport
Vous avez du mal à choisir ? Consultez la liste des spécifications de notre gamme de kayaks de mer.
Shearwater Sport

CLC a fait appel une nouvelle fois à Eric Schade, déjà auteur des plans des Shearwater et des Wood Duck, pour dessiner un kayak qui réponde à cette demande. Eric est parti de la même longueur que le Shearwater 14 (qui ne fait pas 14 pieds, mais 14 pieds et demi). Il l'a élargi de 49 mm, à 63.5 cm pour qu'il soit utilisable par des gabarits lourds (jusqu'à 100 kg). En retravaillant le dessin des entrées d'eau, le fond en "V" variable et la poupe aigüe, il a conservé l'essentiel des qualités que les clients venaient chercher dans le Shearwater 14, en les ouvrant aux gabarits moyens et lourds.

Le cockpit est plus long que sur les Shearwater "classiques" pour ceux qui ont de longues jambes et veulent entrer/sortir facilement. Les jupes de format standard s'ajustent encore à ce cockpit, qui est également équipé de cale-genoux, cale-hanches et d'un pont arrière bas pour faciliter l'esquimautage. Sa longueur assez courte n'est pas un handicap sur les longues distances, par contre il sera un peut moins rapide que les Shearwater classiques en pointe, du fait de sa plus grande largeur. Mais il a conserve une accélération suffisante pour attraper une vague pour surfer. En effet, un grand nombre de clients choisissent le Shearwater Sport pour jouer dans les vagues, et conservent par ailleurs un kayak traditionnel pour la randonnée.

Pour ceux qui ne pratiquent pas le surf, le Shearwater Sport offre le compromis parfait du maniement précis et de la rapidité en randonnée d'un kayak léger de type "ouest groënlandais" avec un grand cockpit confortable. Sa longueur réduite facilite sa construction, son transport et surtout son rangement. Des cloisons étanches ferment les compartiments avant et arrière, qui sont équipés de trappes à plat pont et offrent suffisamment de volume de stockage pour le matériel et les provisions pour la randonnée.

Sa capacité de charge est idéale pour le kayakiste de grand gabarit (jusqu'à 100 kg) et son équipement. Sa faible prise au vent le rend aussi utilisable par les petits gabarits.

La construction du Shearwater Sport est identique à celle des autres Shearwater, en cousu-collé, avec un pontage central et une hiloire en contreplaqué sapelli, ou en okoumé, au choix. Une version "hybride" remplace le pont en contreplaqué par un pont en strip-planking de cédre. Un peu plus compliqué à construire, un pont latté donne un "look" spectaculaire. Un assortiment de trois teintes de lattes bouvetées permet au constructeur de donner libre cours à son imagination pour créer un motif personnalisé qui sera unique. (Voir les photos des kayaks Guillemot pour des exemples de ce que l'on peut faire avec des petites lattes).

Les plans du Shearwater Sport sont imprimés sur une feuille de 10 mètre de long qui inclut tous les panneaux à l'échelle 1.

Shearwater Sport

Pour votre sécurité, portez toujours un gilet de sauvetage agréé.

Shearwater Sport

Comme tous les autres kayaks de la série des Shearwater, le Shearwater Sport est disponible en version "hybride", c'est à dire avec une coque en contreplaqué cousu-collé, sur laquelle on pose un pont en petites lattes.

Les kayaks en strip-planking sont admirés pour l'élégance du matériau et la beauté des formes que cette technique permet de mettre en oeuvre. Mais leur construction requiert un "moule" sur un chantier de montage et implique un travail long et relativement ardu. Pourquoi ne pas combiner le meilleur des deux mondes : la simplicité du "cousu-collé" en contreplaqué avec la beauté d'un pont latté ?

C'est exactement ce qui a été fait avec la ligne des Shearwater Hybrides : un pont en strip-planking sur une coque en contreplaqué, d'où leur nom d'hybride. On profite ainsi de la facilité de construction et des qualités marines d'une coque à bouchain et de l'élégance unique d'un pontage personnalisé en strip-planking.

Le kit du Shearwater Sport Hybride inclut les lattes de red cedar et cèdre blanc assorties en 3 tonalités : sombre, medium et clair, afin que vous puissiez réaliser votre propre motif de pontage personnel. Les lattes sont bouvetées pour faciliter l'assemblage sans possibilité d'erreur. Le kit inclut également des schémas de motifs possibles, mais c'est à chaque constructeur de donner libre cours à sa créativité.

Shearwater Sport
Les lignes du Shearwater Sport.
Les traits verticaux montrent l'endroit des joints de la version démontable.
Shearwater Sport
 
Voir la galerie de photos du Shearwater Sport
 
Shearwater Sport Démontable

Dévissez cinq vis à l'intérieur des compartiments échanches avant et arrière du Shearwater Sport Démontable et le voila démonté en trois sections qui se rangent à l'arrière de n'importe quelle voiture en repliant le siège arrière. Cela vous permet aussi de le ranger plus facilement dans le garage voire même dans un coin de votre appartement si vous êtes citadin. Cette version du Shearwater Sport est un peu plus lourde (3.2 kg de plus que la version standard), mais à part ça c'est exactement le même kayak.

La construction du Shearwater Sport Démontable est identique à celle du modèle standard, sauf que les cloisons étanches devant et derrière le cockpit sont remplacées par un sandwich : deux cloisons en contreplaqué renforcées sur leur périphérie et au passage des vis, avec entre les deux une épaisseur de carton ondulé destiné à laisser le passage à la scie qui servira à séparer les trois éléments.

Le "démontage" initial du kayak intervient en fin de construction, avant la finition. Les panneaux du kit comportent des marques pour vous guider, mais cela reste une opération... désagréable !

Après le "démontage", le carton sera remplacé par une épaisseur de caoutchouc ou de néoprène.

 

Shearwater Sport
Shearwater Sport

On est en droit de se demander si cette version démontable est aussi ridige et solide que la version "monoxyle". En fait, les renforts et le doublage des cloisons aux endroits des jonctions en fait un kayak plus costaud et plus rigide que la version standard.

Voyez la photo ci-contre : Eric Schade, son architecte , un beau bébé de plus de 90 kg, assis dans le Shearwater Sport Démontable reposant sur deux tréteaux.

Note : derrière Eric, c'est un kayak en strip-planking dessiné par son frère Nick, le Guillemot Fast Double.

Cette photo de l'intérieur de l'un des deux compartiments étanches montre les têtes de quatre des cinq vis inox à tête à ailettes de jonction : il y a une vis dans chaque angle de la cloison.

Chacune des vis "prend" dans un filetage noyé dans l'autre cloison, coté cockpit. Notez les renforts en bande de fibre de verre sur le doubleur de cloison.

Shearwater Sport

Shearwater Sport

On peut utiliser seule la partie centrale du Shearwater Sport Démontable à condition d'avoir une jupe étanche, mais ce n'est pas facile !

Notez que les trois vis du bas sont en place (pourquoi pas les deux autres ?)

 

 

Pour votre sécurité, portez toujours un gilet de sauvetage agréé.

Shearwater Sport
Les trois segments du Shearwater Sport Démontable avec leur encombrement en centimètres.
Shearwater Double

Vous cherchez plutôt un K2 ?
Voyez le tout nouveau Shearwater Double !

Shearwater Double
 
Vous avez du mal à choisir ? Consultez la liste des spécifications de notre gamme de kayaks de mer.

Essais en mer du Shearwater Sport par Eric Schade, son architecte

Toutes les photos et les vidéos ci-dessus sont la propriété de Chesapeake Light Craft.
Toutes nos spécifications sont sujettes à modification sans préavis.
Haut de page Retour Glossaire
Copyright © Arwen Marine Emmanuel Conrath 2015 www.arwenmarine.com